Armelle Dahmen

vendredi 9 mai 2008
par  Alexandre Lodez
popularité : 20%

JPEG - 71.7 ko

La Dame Many

Si je vous dis qu’elle est souriante, si je vous dis qu’elle aime la bonne chère et le bon vin, si je dis encore qu’elle pourrait vous habiller de la tête aux pieds, et enfin, si j’ajoute qu’elle est présidente d’une république, alors vous allez me dire, il s’agit de...

Vous n’avez pas encore trouvé ? Cela m’étonne, car, à Polleur, il s’agit d’une personne bien connue. D’origine régionale (Spa), née à Polleur et de prénom breton, Armelle Dahmen-Xhrouet vit avec son mari Johnny au fond du Chemin du Many, entourée de fleurs et de moutons... Les enfants ont maintenant quitté la maison et, après une longue carrière professionnelle dans la vente et la couture chez Roudelet, elle " coule "des jours non paisibles, mais plutôt dynamiques et tournés résolument vers l’autre. Attention, ne croyez pas que je vous parle d’une dame d’un âge respectable qui a sa vie derrière elle. Pas du tout, Armelle est quelqu’un qui sait ce qu’elle veut et qui a construit ses activités autour de ce qu’on pourrait appeler sa devise. Elle trouve qu’il est important de se rassembler, de sortir de sa maison pour faire la fête avec ses voisins, ses amis,... ou tout simplement pour faire connaissance. Elle vous propose ce programme vital pour la forme tantôt au travers du théâtre. Où, dans les coulisses, mais aussi chez elle durant de longues journées, elle prépare les costumes et imagine les maquillages. Bientôt, le 4803 jouera Don Quichotte. Imaginez donc que, derrière ces costumes d’un autre temps, se cachent les " doigts de fées " d’Armelle. Et des costumes, elle en a déjà confectionné une kyrielle ; les derniers en date sont ceux de la confrérie des Fins Gosis qui vous ont été présentés en première page de notre journal du mois précédent. Là, à n’en pas douter, elle ne reste pas en coulisse et elle participe activement aux agapes. C’est un fin cordon-bleu, des dires même du mari qui, rien que d’en parler, en avait déjà l’eau à la bouche. Outre quelques liqueurs et du vin de sa propre vigne, il parait qu’elle réussit particulièrement bien la mousse de foie de canard au porto. Voilà donc quelqu’un qui pourrait alimenter notre rubrique culinaire, un peu tombée aux oubliettes. Son action ne se limite pas à cela, car, d’abord comme ministre des finances et puis comme présidente de la République libre du Moulin, elle poursuit sa volonté de rassembler, bien entendu au travers de l’Octave en août, mais encore au travers des fêtes de fin d’année. Ce 19 décembre, le quartier du Moulin s’animera. Les enfants auront préparé les torches pour le cortège qui ira, de porte en porte inviter les riverains à participer à la fête. Une fête qu’ils ont voulue en musique avec des élèves et des professeurs du conservatoire de Verviers. Et quand Armelle nous parle des ambassadeurs de la république, c’est encore pour nous dire qu’ils sont là pour qu’on en parle et qu’ils invitent leurs amis à se rassembler. Et, comme on dit à la république, on se prête la parole ; ce qui permet à chacun de s’exprimer. Si vous l’interrogez sur ses rêves, elle n’hésite pas un instant. Elle souhaite que, pour l’an 2000, une fête soit organisée par tous les comités de Polleur et alentours. Proposer à chacun de participer avec la volonté de s’amuser pour fêter un autre siècle qu’elle voudrait sous le signe de l’amitié et du rapprochement de tous. Je n’en dis pas plus, car Armelle y mettra le punch et l’enthousiasme qu’il est difficile de décrire par des mots.
Et pour conclure, je reprendrai simplement une phrase de la Grande Charte de la république :
"La présidente travaille avec ses ministres de façon démocratique et veille à ce que la dose de sérieux ne dépasse jamais le strict nécessaire".

Alexandre Lodez

Pays de Franchimont 628 novembre 1998


Navigation

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Top Articles