Arnaud Dubois

L’espoir mondial du BMX
lundi 18 août 2008
par  Valérie Dohogne, Philippe Lemal
popularité : 4%

Arnaud , espoir mondial du BMX

C’est à Paulinia, petite ville de quarante mille habitants, située à l’est du Brésil, entre Rio de Janeiro et Sao Paulo, que se déroulaient, du 24 au 28 juillet derniers, les championnats du monde de BMX.

Cette épreuve sportive rassemblait environ mille pilotes venus de vingt-quatre pays différents et, parmi ceux-ci, une jeune gloire theutoise : Arnaud Dubois.

Assez mal connu en Belgique, ce parent pauvre du cyclisme est le sport de prédilection d’Arnaud depuis près de dix ans.

Né le 02 mai 1986, c’est vers l’âge de cinq ans qu’il commence à se passionner pour cette activité mêlant à la fois rigueur, explosivité et volonté. Évoluant sur de petits vélos aux roues épaisses, il a, au fil des ans, collectionné six finales en championnat d’Europe, six finales en Championnat du Monde et près de vingt-cinq victoires nationales et internationales.

C’est sur les hauteurs de Juslenville qu’Arnaud prépare ses vélos avec beaucoup de minutie avant d’aller rejoindre le BMX club de Soumagne pour les entraînements, Theux n’offrant malheureusement aucune infrastructure pour cette discipline.

Après une 3e place mondiale sur vélo vingt pouces et une 4e place sur vélo vingt-quatre pouces, obtenues l’an dernier aux États-Unis, il allait donc tenter de faire encore mieux cette année au Brésil.

L’épreuve sur vingt-quatre pouces avait lieu le vendredi et, encore une fois, Arnaud parvint à s’imposer sur la 4e marche du podium avec, il est vrai, une petite déception de ne pas être sur les marches supérieures.

Le samedi était le jour le plus attendu, car avait lieu l’épreuve vingt pouces, sa préférée. Après trois manches qualificatives remportées sans trop de difficultés, venaient les quarts de finales. Un excellent départ le met en tête des huit pilotes, mais à l’entrée du premier virage, c’est la chute ! Tout espoir de podium est perdu pour cette année et c’est déçu qu’il rejoint les gradins pour la fin du spectacle.

Deux heures plus tard, les festivités s’achèvent et c’est alors qu’Arnaud est pris d’un vertige. Le médecin présent sur la piste diagnostique une déshydratation ou une hypoglycémie et décide de l’envoyer à l’hôpital pour quelques radiographies et une réhydratation... Soudain, il est pris d’une forte douleur abdominale et sa tension baisse de manière inquiétante. La décision ne tarde pas, il faut opérer d’urgence, il y a hémorragie interne !!! Lors de sa chute quelques heures plus tôt, le guidon de son vélo lui avait violemment heurté l’abdomen, causant une déchirure de la rate.

Grâce à sa forme athlétique et à son excellent moral, cinq jours d’hôpital suffirent pour le remettre sur pied. Aujourd’hui, il se porte à merveille (la rate n’étant pas un organe vital) et a déjà retrouvé son plus fidèle compagnon, mais avec modération...

Bref, une expérience qui se termine plutôt bien, mais qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques sans les soins et l’accueil remarquables des médecins brésiliens. Quoi qu’il en soit, cela n’hypothèque en rien la suite de la carrière de notre sportif et nous le retrouverons très bientôt sur les circuits du monde...

Et, pour en savoir plus : www.adracing.be.tf.

Philippe Lemal

Pays de Franchimont n°671, octobre 2002


Navigation

Mots-clés de l'article

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Top Articles