Le Monument commémoratif en face de l’église de Theux

jeudi 10 septembre 2009
par  Chantal Cloes
popularité : 16%



Le monument commémoratif a 50 ans, pdf octobre 1976

Ce monument est dû au ciseau du sculpteur Van Perck de Bruxelles, auteur du monument Graff à Liège.

Il fut inauguré le 3 octobre 1926. La Commune de Theux l’a élevé à la mémoire des 600 franchimontois et de ses 33 enfants qui moururent pour assurer le salut de la Patrie.

Il se dresse dans l’angle septentrional de la place de l’église, en face de la tour millénaire du haut de laquelle, sans doute, le duc de Bourgogne, Charles le Téméraire, assista au pillage, au sac et à l’incendie du modeste bourg des platineurs et des forgerons d’où étaient partis, en 1468 les sublimes Six Cents, pour secourir leurs compatriotes Liégeois.

Ce monument est fait en pierre blanche d’Euville. Il comprend deux parties principales : un socle rectangulaire et une stèle rigide. Sur la marche supérieure du socle se dressent deux personnages : l’un représente un poilu de la grande guerre, qui symbolise le soldat theutois mort pour la défense de son sol sacré ; il a la figure mâle, énergique, virile, son air ainsi que toute l’attitude de son corps sont leins de farouche résignation. Il est coiffé d’un casque en acier ; il port un longue capote, des guêtres et des souliers munis de gros clous. De la main droite, il tient un fusil et appuie l’autre main sur l’écusson de Theux.

L’autre figure, un Franchimontois à la chevelure flottante, vêtu d’un pourpoint et d’un haut de chausse. Il appuie la main droite sur le blason de Theux et de la main gauche il tient une épée à deux tranchants, longue et large. Il représente un des 600 héros franchimontois, ouvriers des champs, des forges, des platineries, des fouleries, qui furent massacrés à Liège en 1468 sur les hauteurs de Sainte Walburge par les soldats de Charles le Fol. L’artiste a donné à son regard une expression presque hiératique.

A la partie antérieure du socle, deux dédicaces en lettres capitales.

A la partie postérieure, deux petits extraits du discours prononcé par le Roi, le 4 août 1914, devant les Chambres législatives réunies.

Les cinq lettres dorées du nom de la Commune ont l’air d’escalader la stèle qui est surmontée d’un personnage en bronze symbolisant la commune de Theux et portant une couronne d’or destinée aux héros.

Un lévrier, image de la fidélité, de l’attachement, est couché au pied de l’écusson.

F Boniver