Marc Lavigne

vendredi 2 mai 2008
par  Alexandre Lodez , Mélanie
popularité : 26%

Les commerçants locaux ont passé la période la plus noire de ces trente dernières années. Le temps a été long, très long avant de retrouver un centre urbain accessible et offrant les commodités de base pour être attractif. Les aménagements terminés, Theux retrouve un rythme de vie normal et les activités reprennent doucement. Aujourd’hui, il est primordial de vendre l’image d’une cité conviviale, ayant un commerce diversifié et une zone de parking accessible. L’union fait la force, c’est la devise des commerçants theutois qui puisent dans leur nouvelle association le dynamisme nécessaire pour atteindre ces objectifs. A la tête de ce groupe, sans doute plus comme animateur et porte-parole que comme chef, Marc Lavigne s’est mis au service du commerce local. Elu démocratiquement président, il s’attelle à structurer les idées et à leur donner vie. Mais qui est Marc Lavigne ? A cinquante-trois ans, ce licencié en droit de l’Université de Liège est aujourd’hui le gérant de l’agence ING de Theux. Il est né à Waremme où il a fait ses humanités au Collège St-Louis. Il a passé quasiment toute sa carrière dans la banque et essentiellement à Liège. Il a effectivement été gérant d’une agence Dexia dans le quartier de Fragnée. C’est à cette époque qu’il a déjà exercé la fonction de président d’une association de commerçants. A ce moment, il a contribué à la relance de plusieurs manifestations dans ce quartier (fête -braderie -...). Il a habité également dix ans notre région et plus particulièrement la commune de Jalhay. Marc Lavigne est un homme de société, alliant à la fois le plaisir du contact, la volonté d’écouter chacun et de proposer des actions qui permettent à chacun de s’y retrouver. Même s’il fait le constat qu’il n’est pas facile de se faire accepter à Theux, il aime bien notre localité. C’est un lieu où on se connaît, où on se dit bonjour. On n’est pas des anonymes ! Il travaille à Theux depuis trois ans et demi ! Très vite, il a été plongé dans le bain. A peine arrivé, les travaux du centre pointaient leur nez ! Sans hésiter, il fut très vite désigné par ses pairs comme chargé des relations entre la commune et les commerçants. De fil en aiguille, l’association des commerçants commença à prendre forme. Avec l’aide de l’ADL, elle devient une asbl et, non seulement, se structure, mais aussi élabore un projet d’actions. Rapidement, quelques objectifs sont fixés. La volonté est d’être l’association des commerçants de toute la commune de Theux. De La Reid à Juslenville en passant par Polleur ou Jehanster, le comité souhaite développer l’image d’un commerce dynamique et de proximité. Pour donner corps à leurs ambitions, plusieurs actions sont au programme dont, dès la Saint-Hubert, un grand jeu ayant de nombreux lots comme une voiture... Des timbres seront distribués par les commerçants participants. Ils seront à coller sur des cartes qui, collectées, iront dans des urnes. Un grand tirage au sort sera organisé début janvier 2006, lors d’une soirée événement. Le comité voudrait mettre sur pied une grande manifestation au mois de septembre 2006 qui contribuerait à la notoriété de notre commune. Enfin, le comité composé de douze membres est aussi prêt à collaborer avec la commune dans le cadre des éclairages de fin d’année. Dès lors, devant tant d’idées, face à un comité structuré et ayant visiblement la détermination de réussir, nous ne pouvons qu’encourager le président Lavigne à mobiliser ses troupes pour contribuer encore un peu plus à l’entretien de notre image d’une commune où il fait bon vivre et où il fait aussi bon travailler.

Alexandre Lodez.

Pays de Franchimont 704 novembre 2005