Yvette Schmitz-Xhrouet

vendredi 2 mai 2008
par  Mélanie, Paul Winandy
popularité : 7%

Elle arrête, mais... ce n’est pas le juste mot. Est-ce vraiment nécessaire de vous demander : connaissez-vous Yvette Schmitz-Xhrouet à Polleur ? Quarante-six années de travail au comptoir, au four et au moulin, quarante-six années de dévouement et de bonne humeur. Présente partout, de la boulangerie aux terrains de football, sur les planches du théâtre "Les anciens de Polleur", en tournée sur le temps de midi, chez sa maman, chez Claudine et Marcel, chez Alain et sa petite famille et, le mercredi, chez Lulu ; ensuite, c’est l’heure des balades en soirée avec Jeanine, mais j’arrête cette montagne d’activités quotidiennes et non limitatives ! Oufti ! En un mot, on peut la citer championne toutes catégories. Elle n’a cependant pas eu la tâche facile : José, son époux, de santé fragile et trop tôt disparu en 1986, Yvette poursuivait le commerce familial, surmontant bon gré mal gré de nombreuses difficultés. Dans ton commerce depuis 1957 à Polleur et à la ronde, on te connaît. Yvette. On t’admire pour ton courage et ta ténacité, tes services rendus et loin d’être terminés. Nous croyons que tu as fait le bon choix en désignant, pour te remplacer, la gentille Tania. Nous, tes clients de passage ou fidèles, pensons que des commerçants comme toi, il n’en existe plus des tas. A présent, tu pourras souffler un peu, quoique..., te connaissant..., ta nature et ton tempérament provoqueront toujours chez nous un perpétuel étonnement. Merci, Yvette, grâce à toi, ils n’ont pas manqué de pain, les Pollinois !

Paul Winandy.

Pays de Franchimont 681 septembre 2003