Pascal Taskin

Le Theutois Pascal Taskin
jeudi 10 juillet 2008
par  Valérie Dohogne
popularité : 6%

Le Theutois Pascal TASKIN.

La Principauté de Liechtenstein va émettre des timbres à l’effigie des principaux pionniers de l’air. Elle a demandé à l’Administration communale de Liège de lui envoyer, sans tarder, un bon portrait de Robertson, illustre enfant de la Cité Ardente, qui inventa le galvanisme avant Volta et qui fit, dans les principales cours d’Europe, cinquante-neuf ascensions aérostatiques.

Il avait fait ses études à l’université de Louvain et il s’était rendu à Paris, où il comptait trouver quelque emploi, grâce à une lettre de recommandation qu’il portait au Theutois, Pascal Taskin (1723 - 1793) facteur des clavecins du roi.

Voici ce qu’il écrivit dans ses Mémoires, publiés en 1831, au sujet du célèbre enfant du pays de Franchimont :

« M. Pascal Taskin m’accueillit bien et me donna de très sages conseils, qu’une singularité grava dans ma mémoire. Cet homme, très habile et très renommé dans sa profession, transportait dans sa conversation habituelle, tous les termes techniques de son art, de sorte que la morale, affublée de tous ces mots, aurait pu passer, devant un auditeur qui n’aurait point été au fait du sujet, pour un des instruments qu’il confectionnait. « La vie est un clavier, me disait-il, sur lequel il faut jouer juste et ne pas se tromper de touches, il y a des gens qui parcourent toutes les gommes de la fortune et qui n’en sont pas plus heureux ; d’autres qui trouvent le bonheur au second octave, il ne faut pas s’effrayer d’une fausse note quand on a de l’oreille ; avec du courage, de la conduite et du talent, un accord parfait n’est pas difficile. Gardez-vous des mauvaises sociétés, elles rompent l’harmonie des bonnes intentions, et, entre les mauvais sujets et les honnêtes gens, il ne saurait y avoir unisson ».

Les mêmes expressions revenaient de même dans sa bouche sur tout autre sujet. Il me promit de s’occuper de moi, et l’on verra, qu’entre les promesses et les effets, il ne se trouva point de dissonance .

Pays De Franchimlont n° 5, 3ème année mai 1948