Louis Jacob

samedi 19 juillet 2008
par  Julie Rogister
popularité : 6%

Depuis sa fondation, en 1894, le cercle Saint-Augustin a connu à sa direction de nombreuses figures. Certains membres y œuvrent depuis déjà plusieurs années, d’autres s’y sont inscrits plus récemment et se dévouent avec un feu tout aussi ardent.

Il y a cependant un "comitard" qui semble inamovible. Il fait partie du comité depuis si longtemps que les jeunes pensent qu’il a été créé en même temps que le bâtiment. Vous aurez tous compris qu’il s’agit de notre président, Louis Jacob. Louis a fréquenté le cercle alors qu’il était tout jeune, suivant l’exemple de son père qui était un membre assidu. Il fit partie du comité déjà en 1949 et, pour être certain de garder sa place, il épousa en 1950 la fille de la maison, sa chère Odette... eh oui ! pas si loin de cinquante ans. S’il a fait partie un moment du club de ping-pong, il a surtout beaucoup chanté ; d’abord dans la chorale paroissiale composée alors uniquement de membres masculins sous la direction de L. Warnotte, ensuite, dans la chorale mixte sous la direction de F. Deroanne, puis, après une période où le curé de l’époque préférait chanter seul, il a été un des premiers à reprendre à l’arrivée de l’abbé Léonard en 1970 et est toujours fidèle au poste aujourd’hui Comme il a toujours aimé chanter, il a fait partie des Raskignous dès la création du groupe en 1977 et il est maintenant le seul chanteur qui reste en activité sur les huit qui ont lancé le groupe.

Tout ceci pour vous dire que Louis est un fidèle. Cela fait maintenant plus de cinquante ans qu’il travaille au cercle et, du boulot, il y en a ! Monseigneur l’Évêque, ayant eu des échos des mérites de notre président, a décidé de lui octroyer la médaille d’or de l’ordre de Saint-Lambert et c’est avec un très grand plaisir qu’elle lui a été remise.

Au nom de tous les sympathisants du cercle, un grand merci, Louis, pour toutes ces années de dévouement, en espérant que ta santé te permettra de rester de longues années encore parmi nous.

Pays de Franchimont 646 juin 2000