Henri Ansion

Un artiste theutois à l’honneur
vendredi 9 mai 2008
par  Aline Paulus, Mélanie
popularité : 6%

C’est sans nul doute avec une très vive satisfaction que tous ses amis en Pays de Franchimont comme en bien d’autres lieux, apprendront que notre sympathique concitoyen, M. Henri Ansion, de Juslenville, Professeur honoraire au Conservatoire de Luxembourg, vient par arrêté du 29 mars 1960, de recevoir la Croix de Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques de la République Française.
Cette haute distinction s’ajoute a de nombreuses décorations dont l’excellent Maître est déjà titulaire, telles la Chevalerie de l’Ordre de Léopold II, la Chevalerie de l’Ordre de la Couronne de Chêne et la Médaille d’Or de l’Union Grand-Duc Adolphe qui déjà reconnaissaient officiellement les éminents services qu’il a rendus à l’Art au cours d’une brillante et longue carrière de plus de quarante années.

Né à Theux le 2l novembre 1884, Henri Ansion fit ses études au Conservatoire de Verviers où il obtint la Médaille d’Or au cours supérieur de Trompette et où il suivait les cours d’harmonie dans la classe de M. Kefer, directeur. Par la suite, il poursuivit ses études au Conservatoire de Liège avant de débuter en 1908 comme trompette solo à l’orchestre du Casino de Dinant.
C’est en février 1910 qu’il entra au Conservatoire de Luxembourg où il allait généreusement et avec compétence dispenser son enseignement à des générations d’instrumentistes.
Directeur d’Harmonies il fit également partie de nombreux jurys.
Et lorsqu’il pris sa retraite, il eut la joie de voir parmi la foule des postulants à sa place, venus de tous les horizons, trois de ses anciens élèves se classer respectivement 1er,2me et 4me.

Excellent homme, tout dévoué à son Art et à ses amis il ne compte partout que des sympathies et sa flatteuse promotion sera certainement bien accueillie.
Nous nous en réjouissons pour notre part et lui adressons nos cordiales félicitations.

Pays de Franchimont 15 octobre 1960